Déclarer son Amour 1 - Déclarer son amour - Déclarer son Amour

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Déclarer son Amour 1

Publié par Webmaster dans 4. De 29 à 45 ans · 6/10/2014 20:53:00
Archive


197 Commentaires
Karma
2015-05-27 17:04:17
Je pense à toi déraisonnablement et je n'y suis pour rien.
C'est de ta faute si par ton aura, tu as laissé ton empreinte en moi.
Où que tu sois, serre-moi par la pensée dans tes bras.
pour un hom me
2015-05-24 02:18:13
Manifestations,
Puis disparition.
Est-ce un jeu ? Encore une drôle d'incertitude qui courtici ... Moi je viens voir.... Regarde, jauge comme tu l'a fait également je pense que une manie ne de pere pas facilement mais je sais que ce n'est pas là !
Que les histoires se font.Parce que les personnes ecrivent repondent! Se répondent sans savoir véritablement si c'est la bonne personne et se font duper! Et plus encore. Je le sais car moi même ..... Me sis égarée . C'est bien ce site mais a la condition que l'autre sache que l'on s'adresse bien a elle ou lui et qu il ou elle est ravie de cela .... Sinon aucun intérêt de poursuivre a moins d'être masochiste .
EN FAIT ON ATTEND QUELQUE CHOSE. Moi je t'ai attendu tu es venu ma repondu "je crois"et puis apres plus rien ! Juste des questionnements alors que c'etait simple de me retrouver puisque j'attendais une reponse bref amour ou non ami ou ennemi je sais toujours pas ce qui c'est passé ici :) triste histoire suspendu pour ..... ligne rouge il comprend ra peut-etre ? Ou pas:) si il vient regarder ?
Why
2015-05-23 20:22:34
Why toi???Pourquoi m'être éprise de toi?C'est la question, que je me pose!!Tout simplement parce que c'était toi......Mais après hier mon amour pour toi n'a plus de raison d'être.... Je te laisse sur ton chemin et continue le mien......
Je reviendrai
2015-05-21 06:17:05
Hier, je suis venue à cet entrevue,
Hier, si tu es observateur, le jasmin et le lilas ont pris tout leurs sens.
Hier, ton acte de bravoure a été de prendre du pain, le mien a été de te donner ma main.

Main que tu as palpé langoureusement, avec douceur à l'image de ce que m'inspire ton cœur.
ô quel bonheur! Quelle joie de pouvoir enfin te revoir!
Ce regard couleur miel ambré m'a tant manqué!

Bien au-delà des apparences, j'aurais voulu t'embrasser, t'enlacer, te sentir...
Hélas, le cadre reste trop restreint.
Alors je reviendrai, seule, dans l'espoir de concrétiser ce qui a commencé il y a déjà bien longtemps, trop longtemps...

D. pr F-X
L'or Kozzovo
2015-05-19 15:56:39
Il y a des semaines que je n'ai pas écrit la moindre ligne ici mais même si je suis muet, je suis bien présent. Et je guette comme une ombre furtive au détour d'une ruelle, le moindre message -ici ou ailleurs- pouvant m'être adressé. J'avais espéré trouver à la date que tu connais de ce mois printanier un mot ou un simple like quelque part. Un petit signe insignifiant pour les autres mais tellement évident pour moi, cette petite chose virtuelle qui m'aurait indiqué que tu pensais toujours à moi...à nous deux, à notre secret éternel, mais pour l'instant je n'ai pas trouvé la moindre trace. Alors je me borne à consulter les deux principaux sites sur lesquels tu as tes habitudes professionnelles.... Ce que j'y trouve peut me rendre heureux parfois surtout si ça coïncide avec nos chiffres et lettres magiques. Ce que je lis ici même est trop évasif pour que je puisse totalement me reconnaître dans certains textes... sauf quand il y a des codes…
Il me tarde de te croiser un beau jour, mais je crains que ce ne soit pas pour bientôt et certainement pas avant décembre de l'année 2016. Oui c'est loin. J'ai aimé te rencontrer lors des fêtes de l'an passé, même si je n'ai pas insisté et que j'ai fui cette situation intenable pour mon petit cœur fragile. Te voir, te toucher un instant cela m'a rendu heureux. J'ai plané dans les étoiles puis j'ai fui ce bonheur fugace, courant vers d'autres destinées mais avais-je d'autres choix ? Le besoin de me protéger finit toujours par l'emporter en moi, contre toi. C'est un réflexe que j'ai acquis lorsque tu es dans les parages, toujours essayer de partir avant que tu ne t'en ailles toi-même. Lorsque c'est l'inverse et que c'est toi qui pars la première, j'ai un tel déchirement au fond de mon cœur que je préfère fuir le premier. Ainsi je souffre moins. J'espère que cela ne t'a pas perturbé, que je t'ai laissé assez entrevoir qu'avec moi tout était encore et toujours possible. Lerêve de mon côté n'est pas fini et même si la vie continue, une part de moi continue à t'attendre bien sagement sur le bord de la route...
Je t'aime encore et encore et j'attends, après cette lettre d'amour, ton prochain signe.
Ton infiniment fidèle
Jan-Pa-No Heble

Facebook
Plan du site :
Retourner au contenu | Retourner au menu