Déclarer son Amour 1 - Déclarer son amour - Déclarer son Amour

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Déclarer son Amour 1

Publié par Webmaster dans 6. Âge secret · 2/10/2014 20:55:00
Archive


194 Commentaires
Anniversaire
2015-09-05 19:03:37
Bonjour,je suis aussi attirée par ton message,je ne sais pas si c'est toi mais c'est possible,j'arrete donc de faire des jeux des mots comme j'ai eu l'habitude ici ,j'ai mis quelque chose pour toi sur mon facebook,un évènement,tu comprendras...
J'aimerais vivre notre amour et je ferai tout pour cela maintenant,sans peur,j'ai un peu changé dans ce sens-la preuve je suis venue t'apporter une boite de chocolat au moi de mai,j'ai cru te faire comprendre ainsi mais tu n'as pas compris.A bientot,j'éspere,tu as mon numéro.
Zoric
2015-09-05 16:46:06
ton message m'attire.. Pourquoi? C'est exactement ce que pourrait dire la personne que j'attends.. Je sais qu'ici on peut facilement tous prendre pour nous mais ton message est différent!
Si tu es cette personne je pourrais venir vers toi et enfin te dire ce que tu as besoin d'entendre et moi ce que j'ai besoin de te dire..
Même si cela va pas plus loin je pense qu'on a besoin de se libérer donne moi un indice si tu n'es pas cette personne ce n'est pas grave mais le doute est trop posé
Zoric
2015-09-05 11:10:15
Mon P'tit Cœur au loin là-bas. J'ai vu ce qu'il y avait à voir et ce que tu as déposé dans ton coin il y a deux jours. C'est bien, on dirait une réponse... on dirait mais ça ne me donne pas grand chose à manger en définitive et puis ce ne sont pas des vraies preuves. Tu es d'accord.
A l'occasion, je repasserai de temps en temps voir l'autre site qui donne des nouvelles plus régulières de toi (si l'on peut dire), mais je dois t'avouer que je commence à me lasser de le consulter car c'est toujours les mêmes choses dans un ordre différent. Il n'y a rien de neuf... :)... :(
Voilà mon ange : je ne veux plus m'illusionner, prendre ces annonces comme des preuves et avoir à me convaincre tout seul que cela en serait. A force de consulter tout cela je deviens dingue. Comme je ne sais pas si je dois les interpréter ou pas, que j'ai l'impression de fabuler, de me prendre à mon propre piège et que je n'ai pas la réponse claire que j'attends, ici ou ailleurs. Est-ce que tu réalises ce que cela signifie de chercher des indices de cet improbable amour dans ce foutoir de Lettres... et de chiffres, de décoder ce que personne ne songerait à décoder ?
Comme aussi, je dois te le dire mon cœur, se laisse aussi chatouiller par d'autres amitiés plus proches (: ton absence est trop lourde à porter : je ressens désormais le besoin de combler la tendre affection et la fraternité sensuelle que j'attends de toi depuis tant de temps... ) je préfère ne pas aller plus loin et cesser ce jeu infernal dans lequel je me suis enfermé tout seul visiblement. Dis-moi qui accepterait une telle situation ? Personne, à part un fou comme moi.
C'est fini. Fini, ces Aller-Retour incessants, un coup Euphorique, un coup désespéré au fond du trou, ces emballements inutiles, je suis las de ces montagnes russes, un coup oui, un coup non, un coup j'y crois dur comme fer, le lendemain plus du tout, tout cela à cause de cette inconnue dans laquelle je suis. Je ne sais pas, je n'ai pas de preuves réelles, pas de mots, pas de messages réels, tout est fantasmatique. Tu dois comprendre que tout cela me force à prendre cette décision. C'est une question d'hygiène mentale. Il faut que tu me comprennes,... si jamais par hasard tu me lisais ici.
Nous deux c'est impossible. Je ne peux pas compter, mon amiE n, les annonces que tu as faites comme autant de réponses à mes doutes. Et vu ton silence je présume que tu penses la même chose, si tant est que cela t'aies un jour traversé l'esprit ou transpercé le cœur comme le mien l'a été par la flèche de Cupidon. Je n'en sais rien, je n'ai que des intuitions avec toi, la sensation que c'était réciproque et partagé mais je n'ai aucune preuve tangible. Un regard échangé par an, un sourire, même s'il est troublant et insistant ne peuvent pas être une preuve, voyons. C'est être faible d'esprit que de ne se reposer uniquement sur son Intuition pour poursuivre cette folle espérance et l'amour nous pousse à croire à l'incroyable alors que cela est impossible dans la réalité. Je dois bien l'admettre, je suis fou de t'aimer dans le vide et à continuer à communiquer de cette façon. C'est de la démence. Ca ne peut pas durer... ou du moins ça doit se calmer jusqu'à notre prochaine rencontre imprévue... comme elle n'aura pas lieue avant... Pfff peut-être un an, voire deux... je n'en sais rien nous deux c'est le hasard qui fait les choses, nous n'avons jamais de RDV fixés. En attendant tu dois piger que ça ne peut pas durer comme ça.
Mon propre cœur ne peut pas en supporter plus et il finit, c'est naturel, par se laisser porter vers d'autres âmes plus fraternelles, plus proches de moi géographiquement et plus disposées à me rejoindre. Je ne trahis rien, le sentiment reste mais je constate le Néant dans lequel je suis avec toi et le fait que ça ne bouge pas, ou bien trop lentement pour moi, malgré tout ce qui me laissait penser qu'il y avait peut-être ... je dis bien "Peut-Etre"...une issue. Mais c'est tellement incertain et tellement improbable, et puis il y a tellement d'empêchements à ce que cela se concrétise, ta vie, ton environnement, ma vie, qu'il faut me raisonner et revenir au concret de ma vie. Je n'ai pas la force, ni la volonté, et ni la possibilité de tout renverser, de me déclarer sans prendre le risque de tout foutre en l'air. Je n'ai pas l'impression de te tromper non plus, pour avoir cette sensation il faudrait qu'il se soit passé un truc réel entre Nous. Hélas ce n'est pas le cas. Il faut l'admettre.un jour ...Peut-être... je te dirai en face les sentiments profonds que j'ai éprouvé pour Toi... si j'en ai le courage et surtout si l'occasion se présente (mais je n'y crois plus en fait puisque lorsque cela se produit eh bien il ne se passe pas grand chose et je suis paralysé par la peur d'affronter). Donc, de toi, c'est décidé: je n'attends plus rien, ça ne sert à rien. Et puis ce n'est pas grave tout ça, la vie doit continuer, tu as tout pour être heureuse sans moi là-bas : il ne sert à rien de se battre avec le vent, de souffrir pour des souvenirs ou des intuitions. Cette Passion n'existait que dans mon esprit, je suis forcé de le reconnaître.
Donc comme je t'avais dit une fois en live (si tu t'en souviens) "Bonne continuation à toi".
L'ado J.
Si jamais il passe....
2015-09-04 11:17:29
Cachée parmis ces gens et ces messages où j'hère depuis ce trouble et le coup de coeur comme un coup de soleil sur ma peau.... J'ai eu la folie douce de venir voir ici si par bonheur il y avait un message j'y ai cru à un moment je sais pas pourquoi peu-être parce qe l'on à tendance à croire qu'il suffit de penser aux gens pour se convaincre!qu'ils pensent comme nous bref de toute évidence je me noie un peu aussi je me ens un peu ridicule mais ce qui ne change pas le petit quelque chose comme ce trouble évident et ce quelque chose qui me traverse l'esprit je suis attirée,je suis attirée que dire de plus rien. eT je vois bien que même sur ce facebook il y à quelque chose de changé? Je pense que si ta curiosité t'ammène sur ce site et que tu as deviné un peu car je t'ai un peu orienté je pense par mes petites attentions discrètes si tu es fin tu feras le tri entre tous ces ecrits ici ! je suis tombée Amoureuse voilà c'est tout et ce depuis été 2014 rien à voir avec un gôut commun c'est des choses que l'on ne s'explique pas. Donc je n'écrirais plus à présent je pense que cela est bien suffisant moi je suis assez explicite dans la comprehension d'ailleurs personne sur ce site n'a pris mes messages en confusion donc pas de problème si tu me réponds je reviendrais voir mais encore faut-t-il que tu y sois receptif voilà pour moi.Pour YM
Que de jours ...
2015-09-03 00:41:46
Passant et sous le silence. Cela est un peu troublant j'etais habitué à ce lien .Néanmoins je comprends mais ca n'empêche pas le coeur et je pense a toi

Facebook
Plan du site :
Retourner au contenu | Retourner au menu