Déclarer son Amour 1 - Déclarer son amour - Déclarer son Amour

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Déclarer son Amour 1

Publié par Webmaster dans 6. Âge secret · 2/10/2014 20:55:00
Archive


194 Commentaires
Tu me manque....♡
2015-01-06 00:58:32
J 'ai l'impression de plus avoir de tes nouvelles. Ou peut être que finalement se n'était pas toi.J'aimerais si c'était toi qu'ont puisse continuer cette aventure secret chère ♡♡♡♡.
Del.H
2015-01-04 13:50:45
Pourquoi m'as-tu laissé partir ? Je ne comprends pas, j'étais là et tu n'avais qu'une chose à faire : me retenir. Tu sais que je suis timide, maladivement timide et tu savais que les occasions de se croiser sont si rare qu'il ne fallait pas me laisser m'échapper. J'étais triste, j'ai pris ça pour de l'indifférence, je me suis retiré à pas de loups pour ne pas te gêner. N'as-tu aucun regret ? Réponds-moi là dessus. Maintenant je suis loin de toi à nouveau et je ne sais plus quoi faire : abandonner la partie ou t'attendre encore, mais t'attendre dans le vide ?
Il me faut une preuve mon coeur de ton attachement pour moi. Quelque part, où tu sais, quelque part cet après-midi même dépose ce qu'il faut à l'endroit le plus simple. Et puis si tu parviens à décoder ma "pralyne c w", et à me le retranscrire... alors j'y croirais de nouveau.
Le fil continu
2015-01-04 03:08:30
Je t'aime tu sais, et je suis prêt à pas mal de choses pour te retrouver mais ma vie ne sera pas prisonnière de la tienne. Jamais. J'ai bien trop d'amour propre pour ça. Mais je t'aime, même si tu as changé, je t'aime encore et je tairais cet amour jusqu'au bout. Jusqu'à ce que tu viennes Toi-même m'en parler.
ho! ho!
2014-12-28 17:39:06
C'était une très jolie histoire de mon côté, du tien je ne sais pas, je ne saurai jamais. C'était beau cette dernière rencontre, irréel, incroyable. Trois ans avant de se reparler. Faut le faire tout de même. J'ai l'impression d'avoir réalisé un exploit. Et puis tu t'es écartée, fatalement comme dans les rêves tristes, je ne retrouvais plus ton visage dans la foule. Il s'éloignait, s'effaçait et je suis parti sans bruits, je n'ai pas fui pour ne réveiller ma blessure. Elle va cicatriser maintenant. Il faudra du temps. En définitive elle est encore béante, mais déjà mes larmes salées n'ont pas coulé autant que la dernière fois.
J'ai vécu avec toi, sans peut-être que tu ne le sache, une expérience à sens unique qui vient de se clore sagement. Plus de vingt ans d'une passion démente et je ne saurai jamais si elle a réellement existée. Probablement que non. Le choc avec la réalité m'a ramené d'un voyage sentimental de vingt ans.
Tous les indices, les messages, les pseudos à traduire, les codes à décrypter, les lettres majuscules, les chiffres qui se marient, les appels anonymes et les coups de sonnerie, les paquets de bonbon abandonnés...tout a été le fruit de mon imagination : je ne peux penser autre chose car je n'ai aucune preuve et au moment d'en parler je n'en ai pas eu le courage, et comme tu t'es éloignée, j'ai pensé que c'était fini.
C'était très beau, je te remercie d'avoir existée et je transfigurerai cette histoire, je lui garderai une place particulière dans mon coeur, je la transcendrai soit par l'écrit, soit par la quête d'un nouvel absolu romantique qui m'emportera sur mon passage.
Je clos ce chapitre avec toi et j'en ouvrirai un nouveau demain. A bientôt au coin d'une rue peut-être, si tu viens par là, mais adieu plutôt car je ne reviendrai plus.
Chéribibi
2014-12-25 11:59:43
Un jour un train un regard...et j'ai plongé
Des jours des trains des codes... Et j'ai adoré
Comment faire pour continuer?
Tu me manques ....

Facebook
Plan du site :
Retourner au contenu | Retourner au menu