Déclarer son Amour 2 - Déclarer son amour - Déclarer son Amour

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Déclarer son Amour 2

Publié par Webmaster dans 4. De 29 à 45 ans · 7/10/2014 13:54:00
Déclaration d'amour

De 29 à 45 ans
Pour voir les déclarations, cliquez sur "Lire tout >"

Pour ajouter une déclaration, vous devez renseigner les champs : Nom | E-Mail | Message

Vous pouvez rester anonyme...
vous n'êtes pas obligé(e) d'inscrire votre vrai nom !
Votre email n'est pas affiché, mais dans ce cas pareil,
vous n'êtes pas obligé(e) d'écrire votre vraie adresse email !

Envoyez des déclarations d'amour
et non des messages privés !


941 Commentaires
Un beau soir
2016-06-02 22:43:00
j'étais chez moi et je me demandais ce que j'y fais. Je crois que je ne te l'ai jamais dit. J'ai pris ma voiture en sachant que plusieurs kilomètres nous séparent. J'étais vraiment certaine d'y arriver. Je me suis arrêtée à quelques kilomètres de chez toi. Ton chez toi que je n'ai jamais vu que de l'éxtèrieur à l'occasion d'une visite dans ton village lors d'un événement triste pour toi. Je m'imaginais sonner à ta porte et j'ai décidée de remédier. Pendant tout le trajet j'ai imaginé les mots que j'allais te dire mais soudain je me suis dis que si tu m'aimais tu n'aurais pas abandonné. J'aurais peut-être aussi perdu ton respect et ça je ne voulais pas le risquer. Sache que je t'ai aimé de toutes les façons qu'on puisse aimer. Sans jamais avoir plus que ce baiser que je n'oublierai jamais. Les années sont passées et elles continueront à passer malgré que j'aimerai oublié. Mon coeur n'y arrive pas et je ne saurais jamais pourquoi. J'ai connue l'âme-soeur et ça, ça ne changera jamais. Peu importe ce qui arrivera, ce sera toujours toi. Peut-être que le destin voudra un jour que tu lis ceci. Je voulais que tu le saches, par ici car en réalité je n'oserais jamais.
Quelques années
2016-06-02 22:18:55
J'ai des dizaines de lettres à te remettre. Tous ces mots que j'ai couchés sur le papier les soirs où tu me manquais trop. C'était physique, j'avais vraiment mal au cœur sans toi. J'ai pleuré souvent. J'ai mille fois voulu tout te dire et mille fois renoncé. Cet amour presque fou je te l'ai voué plus de cinq ans. Il n'a fait que croître à mesure que l'on se découvrait. Je n'ai jamais trouvé le courage même quand ton regard et tes sourires m'y invitaient. Aujourd'hui la pluie continue de tomber, le jour de se lever et la terre de tourner. Je vis, avance, souris, aime. Et je t'ai oublié. Le temps efface beaucoup de choses et rend les ineffaçables presque supportables. Lorsque tu reviens au détour d'une rue, d'un rire ou d'une voix je pense à toi. Mais seulement de manière nostalgique. Comme d'anciens doux moments qui ont fait partie de mon passé et font de moi ce que je suis. Tu es une image, un peu ternie, un peu jaunie mais toujours plaisante à regarder... Et c'est très bien ainsi.
Ce soir là
2016-06-02 11:00:02
on était dans un endroit. Je t'ai regardé dans les yeux et je t'ai dis Je t'aime. Tu m'as répondu avec un sourire, tu as mis ton front contre le miens et tu as carresser mon visage avec douceur. Cela voulais bien dire que tu ne m'aimes pas, d'où moins pas comme je le faisais. Suis-je donc la seule qui y pense encore? Je pense à ces moments de tendresse (je ne les ai pas inventé), ces moments de complicité, ces moments de fous rire sans devoir se parler. Ce n'était pas rien mais maintenant il est bien trop tard ...
Quand je te vois
2016-06-01 11:30:54
Je suis sûr que c'est toi..n'importe qui ici peu se faire passer pour moi ou toi,tu comprends..ils sont au courant de ce truc entre nous.Mais dans l'ensemble ils ne savent rien,ont diraient qu'ils en savent plus que nous lol...
Vivre par procuration c'est pas mon truc ou un casage encore moins,le fameux je t'aime mon amour quand il sonne pas juste il s'appel casage,..je ne m'y aventure pas..
A bientôt..je suis une

pas facile de t'écrire
2016-06-01 04:39:49
Dans l'anonymat,je me pose plus de questions je t'ai dans la peau...je ne m'arrête pas là,je pense pas tu caculs à ce point ont verra bien tout les deux..je te sent libre à ce sujet.J'ai pas besoin de long discourt ou de me réfugier dans un casage juste du vrais,avec toi.Tu n'es pas non plus un défi,ou autre forme de conflit,si tu veux dans ce chemin vers toi je peux marcher et te rejoindre dans ce sens..je sais pas ce que tu en penses faut que je sache si tu es prêt à me rencontré.
J'ai pas d'interdit avec toi et je veux pas me poser la question pourquoi toi encore non je m'en fou!!!!!!

Facebook
Plan du site :
Retourner au contenu | Retourner au menu