Déclarer son Amour 2 - Déclarer son amour - Déclarer son Amour

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Déclarer son Amour 2

Publié par Webmaster dans 6. Âge secret · 3/10/2014 13:15:00
Déclaration d'amour

Âge secret
Pour voir les déclarations, cliquez sur "Lire tout >"

Pour ajouter une déclaration, vous devez renseigner les champs : Nom | E-Mail | Message

Vous pouvez rester anonyme...
vous n'êtes pas obligé(e) d'inscrire votre vrai nom !
Votre email n'est pas affiché, mais dans ce cas pareil,
vous n'êtes pas obligé(e) d'écrire votre vraie adresse email !

Envoyez des déclarations d'amour
et non des messages privés !


5020 Commentaires
ERreur
2016-09-17 09:55:13
Ok vu la tonalité de la réponse, ça ne peut pas être toi. ça aurait été trop beau. C'est une erreur pardon. Je vais pouvoir vraiment arrêter de venir ici, c'est trop pour moi là.
Valence.
2016-09-17 09:49:02
Bonjour.Apparemment cette ville vous parle.
Pourquoi devrai - je en dire plus alors que c'est vous qui répondez à mon message.
C'est plutôt à vous d'en dire plus si vous désirez une réponse de ma part ,cher Monsieur.
En vous souhaitant un bon week-end et une bonne journée.
........ ........
2016-09-17 09:27:37
STOP ! On arrête tout là. Où dis-tu ?
...
en France ou en Espagne ?... ;-)

Est-ce moi qui refuse de croire à la réalité ? Est-ce... Possible ?

Je vais partir ce matin, serai absent toute la journée, j'ai un truc important à faire ce week-end... tu trouveras facilement la raison en cherchant bien... Bref si tu réponds, fais-toi bien reconnaître ou mieux invite-moi à devenir ton ami.

Non ce doit être encore une illusion... une erreur. Je n'y crois pas.
peut-être
2016-09-17 01:15:43
j'espère que nous nous reverrons à Valence cet automne.
Tu ne peux
2016-09-16 23:49:33
Pas dire que tu l'aimes pas, car le contraire de l'amour est l'indifférence et tu sais très bien que ce n'est pas de sa présence dont tu souffriras, étant donné qu'en ce moment, tu souffres déjà de son absence..

Facebook
Plan du site :
Retourner au contenu | Retourner au menu