Déclarer son Amour 2 - Déclarer son amour - Déclarer son Amour

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Déclarer son Amour 2

Publié par Webmaster dans 6. Âge secret · 3/10/2014 13:15:00
Déclaration d'amour

Âge secret
Pour voir les déclarations, cliquez sur "Lire tout >"

Pour ajouter une déclaration, vous devez renseigner les champs : Nom | E-Mail | Message

Vous pouvez rester anonyme...
vous n'êtes pas obligé(e) d'inscrire votre vrai nom !
Votre email n'est pas affiché, mais dans ce cas pareil,
vous n'êtes pas obligé(e) d'écrire votre vraie adresse email !

Envoyez des déclarations d'amour
et non des messages privés !


4920 Commentaires
Faut bien l'avouer...t'es vraiment qu'un.
2016-01-08 00:29:45
Paroles de L'amour Samplé
dis-le moi que tu m'aimes, encore, dis-le moi redis-le, plus fort, dis-le moi j'ai samplé mon amour et elle me dit je t'aime cent fois par jour dis-le moi t'es partie mais t'es toujours là j'ai gardé le son de ta voix j'peux t'entendre crier dès que j'enfonce les touches de mon clavier dans la passion tu t'époumones et j'avais caché des microphones répète... répète... répète... je me suis fait un wall of sound que j'me repasse chaque fois que j'suis down mon c?ur t'as cru que tu pouvais me quitter erreur je t'offre le don d'ubiquité dis-le moi que tu m'aimes, encore, dis-le moi redis-le, plus fort, dis-le moi j'ai samplé mon amour et elle me dit je t'aime cent fois par jour dis-le moi t'es partie mais t'es toujours là j'ai gardé le son de ta voix j'peux t'entendre crier dès que j'enfonce les touches de mon clavier l'homme le plus piraté in town jusqu'ici c'était le vieux James Brown répète...répète...répète... mon c?ur t'as cru que tu pouvais me quitter erreur je t'offre le don d'ubiquité dis-le moi que tu m'aimes, encore, dis-le moi redis-le, plus fort, dis-le moi j'ai samplé mon amour et elle me dit je t'aime cent fois par jour
Pour toi
2016-01-06 12:29:15
Message codé pour toi*Le ciel est bleu et les oiseaux chantent *Qui suis-je?
Pour Toi Mille milliards d'Etoiles
2016-01-06 11:41:44
Un tout petit mot pour toi si loin physiquement, si proche dans ma tête. Parfois j'écris mais je ne publie pas, cette fois-ci je le fais parce que je sens que tu l'attends, qu'il te faut une réponse. C'est con de croire ça.
Tu me manques, tes yeux posés sur moi, je les sens encore, cette longue attente avant de se sourire, de s'approcher enfin au bout d'une valse hésitation de deux heures, et de se dire deux mots, ça me manque. Toute cette indifférence feinte, ce petit jeu du chat et de la souris, de qui osera franchir le rubicon le premier, ça me manque. Les palpitations, le tournis qui m'envahit, les mots que je prononce sans les penser, cette apesanteur dans laquelle je me laisse planer, nos visages qui changent de couleur, l'adrénaline, cette drogue de l'amour, ça me manque. S'épier à la dérobée, l'air de rien, au milieu des autres, faire comme si tu n'existais pas alors que toute mon âme, tout mon esprit, tous mes sens, et mon cœur naviguant dans l'air léger de la nuit bleutée, alors que tout est tendu en moi vers toi, ça me manque.

J'observe en silence tes apparitions virtuelles et j'analyse chacune de tes sorties. Pourquoi tout me pousse à croire qu'il existe bel et bien ce lien entre nous? Pourquoi je lis entre les lignes des choses et des signes alors que je ne sais pas vraiment si c'est toi qui les déposes? Je suis fou alors j'y crois.

Je ne sais pas si tu es venue cette année là où je vais chaque année dans l'espoir de t'y croiser. Je ne suis pas venu. Pas qu'à cause des circonstances qui m'ont tenues éloigné mais aussi parce que je n'ai pas trouvé le courage d'affronter la situation cette fois-ci, parce qu'en me forçant un peu j'aurais pu trouver une solution pour m'échapper et la force de venir.
Je ne venais là que pour toi, que pour t'y voir et je n'y viendrai plus parce que t'y attendre en secret est devenu un calvaire. Je n'y viendrai plus parce que je ne t'y ai pas vue aussi souvent que je l'aurais souhaité par le passé, et tu sais, l'on s'use à croire que l'on aime seul dans son coin. Si tu sais que je suis là, à certaines périodes, je ne peux pas m'empêcher de me dire "elle va venir", "elle va avoir besoin de me voir", puisqu'elle me sait présent dans les parages et comme je suis déçu à chaque fois... des trop rares occasions alors je me dis que j'ai fantasmé et que ton esprit n'a pas la même tension à mon égard que celle que j'ai pour toi, que l'envie de l'autre n'est pas aussi réciproque que je le pensais... alors à quoi sert de venir ? Je ne suis pas un chasseur de fantômes. Je sais il y a ta vie, mais à un moment est-ce que ta vie c'est pas aussi moi ? Non apparemment, sinon il y a longtemps que tu serais venue me dire le mot doux que j'attends de toi. Non ?

Bon mais imaginons que tu veuilles m'adresser un message, que tu veuilles me convaincre que la réciproque existe, qu'elle est équilibrée entre nous, alors dans une prochaine sortie, si tu peux, enfin je voudrais bien que tu puisses, faire apparaître mon prénom, ou son diminutif, dans une de tes photos (et non pas texte), peut-être alors que je trouverai le courage de quelque chose... je sais c'est périlleux ce que je demande, pas évident, mais comme tu es astucieuse tu vas y arriver ;-)
Si tu tiens à notre lien secret et magique, alors dans la journée agis comme tu le peux, choisis bien l'heure, que les messages à décoder soient clairs, que les mots employés soient des échos aux miens...je ne sais pas, à toi de jouer. Et puis je verrai ce soir s'il y a eu quelques réponses à mes appels désespérés.
Lover for ti
Pour celui que je ne vois pas....
2015-12-31 16:58:51
Je ne t'ai plus vu depuis que je suis revenue sur notre lieu de travail il y a un mois. Noël, jour de l'An...toujours des gens transparents, uniformes, mais pas Toi.....lundi, j'ai vu quelqu'un dans le bureau en bas, mais ce n'était pas toi....Où es-tu ? TL, je t'aime.......
de J. pour T.
\\
2015-12-31 16:40:33
hi

le karma...tu m'en as pourtant parler...ne sais tu pas que chaque action chaque pensee positive ou negative te reviens un jour ou l'autre comme un boomerang? ces dernieres annees jai fait beaucoup de mal autour de moi. Parfois volontairement parfois non...En ce qui concerne ma souffrance du deuil affectif il semblerait que j'ai tiré ma dette pour de bon pour le mal que j'avais fait. Je n'ai plus de place pour bien aimé les gens. Je ressens ce besoin grandissant d'aimer de plus en plus chaque jour. Le soleil commence a pointer le bout de son nez pour moi et meme ce beau soleil en plein mois de decembre semble le demontrer. Ce que tu as fait n'est pas une bonne chose pour toi...Sans donner de lecon de morale car je ne jouerai pas a ce jeu dangereux meme si tu as voulu le faire pour moi, et meme s'il est clair que tu n'etais pas bien placé pour le faire. Sache que tu es pardonné toi et ton coup de pokerr ;) si cela peut te faire un peu de bien tant mieux. N'oublie pas...tout se sait tot ou tard et jai confiance en mon intuition ;). Bonne continuation cher(e) ami(e) ennemi(e) ;)). je n'ai plus besoin de venir ici.

Facebook
Plan du site :
Retourner au contenu | Retourner au menu