Déclarer son Amour 2 - Déclarer son amour - Déclarer son Amour

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Déclarer son Amour 2

Publié par Webmaster dans 6. Âge secret · 3/10/2014 13:15:00
Déclaration d'amour

Âge secret
Pour voir les déclarations, cliquez sur "Lire tout >"

Pour ajouter une déclaration, vous devez renseigner les champs : Nom | E-Mail | Message

Vous pouvez rester anonyme...
vous n'êtes pas obligé(e) d'inscrire votre vrai nom !
Votre email n'est pas affiché, mais dans ce cas pareil,
vous n'êtes pas obligé(e) d'écrire votre vraie adresse email !

Envoyez des déclarations d'amour
et non des messages privés !


5031 Commentaires
Lover....
2016-02-11 04:17:21
Tu m'as touché profondément Xxxx comme si tout cela m'étais destiné.
Ma peur d'amour?
2016-02-09 20:51:21
Merci Lover,nous sommes sur la meme longueur d'onde parce que nous avons touché...L'Amour.
Chacun avec une autre personne .
Je suis ici pour savoir si l'homme que j'aime a touché aussi l'amour
Si je lui plais,oui,je le sais
Je lui plais mais cela ne me suffit pas.
J'ai peur de lui dire
En fait...si lui,il n'a pas touché l'amour
Si haut ... ou il est
Qu'on ne peux pas ...tous , toute
La vie une fois ou deux .
Lover
2016-02-09 16:05:10
Comme c'est juste et si bien joliment écrit votre message "Amis". Et comme vous décrivez et résumez avec beaucoup de justesse la complexité de nos situations aux uns et aux autres. J'ai envie d'y apporter une réponse, même si ce texte ne m'est pas adressé (enfin je crois), on s'y reconnaît. Peut-être que Toi mon cœur, tu liras ma réponse, petite pierre à l'édifice des cœurs naufragés, et... t'y reconnaîtras-tu ?

C'est une très longue histoire qui dure dure dure... et qui m'inspire toujours autant. Est-ce que je suis aimé par Toi comme j'ai cru l'être, comme je crois l'être encore et comme je crois t'aimer moi-même ? je n'ai jamais eu de réponse venant de ta bouche à cette question, du moins pas de manière concrète. Mais, c'est parce que le doute s'est inscrit dans ma tête depuis tout ce temps et qu'il a persisté toutes ces années finalement, et parce que j'ai continué à m'interroger que j'ai échafaudé l'hypothèse de cet amour, ce lien unique et que je suis toujours dans le besoin de savoir, en quête de cet absolu et de ce mystère à la fois, en quête de la relation idéale, de cette complémentarité, que je suis resté et reste attaché à Toi... . Et c'est parce que je pense, certainement à tort, que tu es dans la même problématique que moi, dans la même difficulté de communication que nous en sommes là... ou du moins que j'en suis là.
Et en même temps je crois que si j'avais la réponse définitive, et qu'elle soit négative, je pense que cela me libèrerait aussi, je ne le prendrai pas forcément mal parce que je serai dans l'obligation de me détacher de Toi... et nous sommes si éloignés l'un de l'autre que cela ne serait pas forcément insurmontable. Mais pour obtenir cette réponse il faut s'affranchir de ses craintes et aller te voir, te demander de m'écouter. Je n'arrive pas à franchir le pas, à provoquer la déclaration parce que les occases de se rencontrer sont si rares, parce que quand elles arrivent je ne suis pas forcément préparé à affronter la situation et puis parce qu'il m'est difficile de m'imaginer de tout te révéler comme ça avec tout ce qui nous entoure. Voilà pourquoi j'en suis là avec Toi... Voilà pourquoi le sentiment reste et nourrit cette frustration. C'est un cercle vicieux. C'est complexe donc.
Un jour je saurai et c'est aussi parce que j'ai cette certitude que je continue à entretenir le mythe de cet amour mystérieux et secret.
Pour tout te dire, au départ il y a l'enfance et le trouble que j'ai ressenti cette première fois où nous nous sommes vus. Puis il y a eu l'adolescence où cela s'est presque effacé parce qu'il fallait grandir et qu'à cet âge là on ne maîtrise rien. Puis la jeunesse où j'ai le sentiment que tu es venue, toi, vers moi, que tu as su me faire comprendre qu'il y avait un lien et où tout à coup tout a pris sens à mes yeux. Un jeu s'est installé, le jeu qui est toujours là. Puis je suis parti, , j'ai fui la situation aussi mais pas que, j'ai fait ma vie.
Puis l'oubli est venu, par la force des années qui sont passées, des évènements de la vie qui sont survenus et puis il y a eu ce retour de bâton enflammé, cette rencontre soudaine et inattendue pour moi et où en l'espace de quelques secondes tout s'est écroulé et est revenu comme si le temps n'avait pas eu de prise et où je me suis dit mais non, le lien existe encore, je le sens en moi et ce que je croyais endormi, éteint à jamais en moi, s'est rallumé aussi vite que l'éclair qui s'abat sur une colline.
Voilà je vis avec ça, je l'accepte, je ne me bats pas pour mais je ne lutte pas contre non plus. Je vis avec et je verrai bien si le Ciel voudra aller dans mon sens, m'accompagner vers Toi, t'aider à trouver le chemin de mon coeur et si les Dieux soutiendront cet amour. Advienne que pourra comme dirait l'autre.
En tout cas, tu ne le sais certainement pas, mais je crois que je t'aime, je t'attends dans ce silence assourdissant et je suis et resterai ton ami.
Ami
2016-02-09 12:23:13
(qui n'est pas en réponse à amis)
Beaucoup trop de cœur perdu ici..
Tout le monde laisse des mots ici et là, espérant,
Qu'un jour ils soient lus, par la personne que l'on chéri.
On dit que le temps guérit les blessures..
Mais quand on lit certains écrient on peut se poser la question.
La vraie question ici c'est:
Est ce que j'aime assez l'autre pour avoir le courage d'aller lui avouer?
Ma fierté serait elle pas plus forte que ça?
Ou est ce juste la peur du refus ?
Dans ce cas, je perdrai l'illusion de tout ce que j'ai construis,
D'un monde ou je ne pourrais plus rêver si celui ci se refusait à moi?
Préférerais je pas m'idéaliser dans un monde ou tout est parfait ou tu me prends la main et tu me dis que tu m'aimes?
Ou alors, éclater cette bulle et se rendre compte qu'en réalité, ce que tu imagines, n'est que pure invention et que rien de tout cela n'existe..
Tu verras seulement en éclatant la bulle, que cette personne prend une main, mais ce n'est pas la tienne.
Il dit bien je t'aime, mais pas à toi petit cœur.. Pas à toi..
C'est ça qui fait mal..
Faudrait il pas arrêter de se bouffer la vie avec des personnes invisibles? Des fantômes ? Qui n'existent que finalement dans nos têtes?
Si tu l'aimes dis lui purement et simplement..
Si tu n'oses pas, alors le fais pas et une rencontre viendra prendre sa place.
Je pense toujours à toi par moment, je me sens nostalgique..
Je regrette de ne pas t'avoir montré à quel point j'avais besoin de tes bras..
Une autre a prit place.. C'est le jeu!
Si on doit se retrouver, on se retrouvera, sinon tu resteras toujours
Dans un coin de ma tête .. Je sourirai en pensant à toi..
Ça a prit du temps à passer, mais c'est passé..
Et si tu es bien alors je te souhaite bon vent mon ami..
Mon ami..
capital
2016-02-09 01:46:27
Je ne comprends pas trop pourquoi je viens écrire ici..
Je ne t'ai jamais vu, encore moins touché..
Je ne connais pas le son de ta voix,
Juste des mots défiler sur mon écran..
Beaucoup de kilomètres nous séparent.
Pourtant on se connaît, même plus qu'on ne le prétend
Cet act manqué était il en réalité un refus?
Un manque d'envie ou tout simplement
Une mauvaise compréhension ?
Mais cela viendrait contredire ce que j'ai dis plus haut!
Je n'ai plus de nouvelles depuis ce jour..
Est ce un signe?
Par fierté et peur d'insister je ne t'écrirai pas.
C'est peut être bête mais je pense un peu a toi
De temps en temps j'ai envie de passer une soirée en ta compagnie
Juste à lire tes mots.. Comme ça..
Ce n'est pas de l'amour, non, je ne suis pas bête!
C'est juste une présence virtuelle qui manque..
Si tu as l'occaz de passer par ici et lire ces quelques mots
(Dans l'optique que tu te reconnaisses)
Alors je serai ravie
De voir ton prénom apparaître sur mon écran..


Facebook
Plan du site :
Retourner au contenu | Retourner au menu